Comment reconnaître un PC reconditionné ?

Publié le : 02 septembre 20214 mins de lecture

Les vendeurs en ligne vendent des PC à vil prix par rapport aux magasins locaux, car ils possèdent moins de ressources. L’achat sur internet est pratique, mais le risque de tomber sur des produits reconditionnés est un souci. Le fait qu’un ordinateur est considéré comme neuf ne signifie pas qu’il l’est vraiment. Peut-être qu’il est reconditionné. La difficulté se présente alors pour mieux distinguer l’authentique et le reis à neuf. Mais s’il y a quelques astuces pour en être conscient, il est capital de s’y intéresser.

Caractéristique d’un ordinateur reconditionné

Un PC est dit reconditionné lorsqu’il est occasionné et gardé dans un emballage déjà ouvert. Dans la plupart des cas, cette situation est manifestement due à l’insatisfaction de l’acheteur pour diverses raisons. Exemple, l’erreur d’achat (malentendu sur le modèle commandé), le défaut de fabrication ou bien une éraflure (non nuisible à l’utilisation, mais justifiant le retour du client) fait partie de la cause. Sur e-commerce, des plateformes de déstockage de matériel informatique reconditionné se multiplient. Grâce à des revérifications, des tests et des reformatages, le PC sera de nouveau réutilisable d’où le terme reconditionné. Donc, le nouveau propriétaire du matériel informatique reconditionné triomphera du nouvel usage et il passera à la revente et prône une qualité et un prix intéressant.

Vérification interne

La première chose à faire c’est de vérifier le disque dur via un programme enquêteur. Inspectez tous les signes prouvant que l’ordinateur est un appareil informatique reconditionné. Des défaillances moins remarquables sont trompeuses. Un démarrage lent, quelques pixels morts sur l’écran sont de mauvais signes. Quand cela se manifeste, il est fort probable que le PC en question est reconditionné. De plus, des formatages fréquents laisseront aussi des dysfonctionnements au niveau de certains logiciels. Des programmes informatiques spécifiques pourront donc être d’une utilité pour découvrir ces failles internes. Autres choses, une vérification de la clé du produit fera aussi l’affaire. Pour ce faire, il suffit de taper le numéro de produit, systématiquement en bas de l’ordinateur, sur le site du fournisseur et comparer s’ils sont pareils. Quant à l’usage de la ligne de commande, l’insertion de la commande « wmic » produira l’obtention de ce fameux numéro.

Vérification de l’extérieur

Après avoir effectué ces étapes citées ci-devant, une révision de l’extérieur de la machine informatique est encore réquisitionnée. Pour y parvenir, passer d’abord à l’analyse de sa batterie. Sans dire de son aspect physique, il est d’une grande importance de vérifier directement son autonomie. En fait, sa durée à faible heure est déjà un signe du second usage. En outre, la présence en excès des poussières sur ses parties est également mauvais signe. Et effectivement, les rayures, les traces d’usage du clavier et l’absence de ses accessoires dûment accompagnés justifieront son état d’outil informatique reconditionné. Et pour les plus maniaques, même l’odeur d’un ordinateur donnera la preuve qu’il est tout nouveau ou pas.

 

Plan du site